Metroplis Street Racer Dreamcast, de sa conception à as commercialisation (diverses releases)

Le titre MSR, plus connu sous le nom de Metropolis Street Racer était l'un des plus ambitieux de la Dreamcast. Conçu par Bizarre Creations (les créateurs des Fur Figthers), un des studios de développement les plus prisés de l'époque, MSR s'annonçait comme un jeu de courses proche de la simulation. Il devait accompagner la sortie de la dernière console de Sega mais fut retardé à plusieurs reprises pour n'être commercialisé seulement 1 année après.

Trois grandes villes, Londres, San Francisco et Tokyo ont été entièrement modélisée dans leurs moindres détails par l'équipe de Bizarre Creations. Chacune des villes représentait un territoire commercial de Sega : Europe, Amérique, Japon. Hélas,  MSR ne verra jamais le jour au pays du soleil levant.

Les développeurs avaient effectué de nombreuses recherches et s'étaient déplacés sur le terrain pour reproduire le plus fidèlement la topographie des lieux. 30 heures d'enregistrement vidéos et 32 000 photos furent nécessaires pour arriver à cette prouesse graphique.

Tokyo en vrai

Tokyo in the end of 1999

Tokyo modélisé

Tokyo MSR
Metropolis Street Racer Cover
Metropolis Street Racer press kit

Les courses se déroulent sur neuf circuits, à raison de 3 par ville. 26 voitures, parmi les plus célèbres du marché automobile en ce temps-là, étaient de la partie. Les rues et les quartiers avaient été entièrement reproduits et le réalisme était saisissant.

Les duels ont lieu sur les grands boulevards américains aux virages à angle droit et dénivelés prononcés. Ensuite, ce sont dans les petites ruelles sinueuse et sombres de la capitale nippone que l'on poursuit nos runs sauvages....

L'épreuve principale (le Street Racer) se découpe en 25 chapitres se composant d'épreuves variées ( Hot Lap où il faut battre le record du tout, le Time Run où il faut réaliser plusieurs tours en un temps limité etc.).

En relevant les différents défis, le joueur gagne des points appelés Kudos. Leur attribution s'effectue selon le temps ou le classement en course, le style de conduite et les éventuelles pénalités. Les Kudos font office de barre de progression durant MSR, ainsi on pourra débloquer des nouvelles voitures, de nouvelles courses et des nouveaux chapitres.

La conduite est orientée simulation, en étant très loin du très difficile F355 Ferrari Challenge. La conduite est simple et naturelle. La tenue de route est bonne, la vitesse élevée et les freinage ferme et précis.

development Metropolis Street Racer

E3 prototype

Une des particularités du jeu était le respect des décalages horaires réels. C'est-à-dire que si au moment où vous jouiez c'était la nuit au Japon et que vous concouriez sur un des tracés de Tokyo vous conduisiez de nuit!

Les musiques sont excellentes. On retrouve un système de radio, similaire à celles de GTA, avec des musiques  composées par une seule et même personne : Richard Jacques, un compositeur britannique bien connu chez SEGA. Il a également composé les OST de Daytona USA: Championship Circuit Edition, Sonic 3D, Sonic R, Jet Set Radio, et Headhunter. Tous les styles de musique sont présents,  du rock, du rap, de la dance, du jazz, de la pop et même de la country. Un détail amusant, la radio se brouillait lorsqu'on passait dans un tunnel.

Metropolis Street Racer Audi
MSR-LONDRES
MSR-SAN FRANCISCO
development MSR Dreamcast
Metropolis Street Racer Airbrush Dreamcast Console.jpg
MSR Dreamcast Collection.jpg

Un concours avait été organisé par Sega, en France, avec une chaîne de magasins autour de Metropolis Street Racer. L'objectif était de réaliser le plus grand nombre de Kudos sur un circuit déterminé. Pour la première phase du concours, les compétiteurs devaient enregistrer leur record sur  le circuit : Street Race - Chapitre 18 - Race 7 (Old Palace Yard North) puis l'emmener dans un magasin couvrant l'évènement. Lors de la seconde phase, les deux meilleurs joueurs de chaque magasin s'affrontaient. À l'issue de ces confrontations, les 4 meilleurs joueurs (score), toutes boutiques confondues, étaient sélectionnés pour la finale qui avait lieu le 17 mai 2001 à Paris. La finale ne se déroulait plus avec le plus grand nombre de Kuedos mais sur le meilleur temps cumulé sur 2 courses. Le gagnant, Alexandre Péron (impossible de le contacter) avait gagné une Opel Speedster d'une valeur estimée à 32 000 E.

Des années plus tard,  Project Gotham Racing sortira au lancement de la Xbox, il s'inspirera fortement de MSR.

Metroplis Street Racer est un de ces jeux qui aura marqué les possesseurs de Dreamcast. Il est arrivé trop tard dans le cycle de vie de la console, les ventes furent mauvaises. Il est, 20 après, toujours une référence.

Le prototype E3 (May 9, 2000)

Cette version prototype de MSR est une démo, beaucoup de choses sont  verrouillées. Elle permet d'avoir un aperçu de ce que le jeu allait devenir. À en juger par les plaques d'immatriculation des voitures, elle a dû être utilisé pour un E3. En procédant à l'extraction des fichiers, elle porte le nom "METROPOLIS STREET RACER - TOKYO GAME SHOW DEMO".

  • La vidéo d'introduction en lançant le jeu n'est pas présente.

  • La fenêtre "Warning" mettant en garde sur l'illégalité des courses de rues  n'existe pas encore.

  • Il n'est pas possible de configurer l'heure à la fenêtre "Clock Settings" et la zone (GMT) dans la fenêtre "Time Zone Select" , ces écrans n'apparaissant pas où ils devraient être normalement.

  • L'écran avec les logo "MPEG Sofdec" et "ADX" (copyright) ne figure pas encore dans cette build.

  • En lançant ce prototype E3 de MSR, on commence directement à la fenêtre présentant le système des Kuedos. L'écriture est plus lumineuse, plus blanche que d'habitude. On devrait entendre le son d'une voiture qui démarre cependant il n'y a rien, aucun bruitage. Cet écran se répètera une deuxième fois alors qu'il ne devrait pas. La musique commencera à sa deuxième apparition. C'est une autre piste sonore que la version finale.

  • La fenêtre affichant le logo Sega  possède quelques différences. Ici, il est mentionné "Sega Enterprises Presents" sous le logo, on ne devrait pouvoir lire uniquement "Presented by" au-dessus du logo.

Prototype

Sega Enterprises Presents Logo.jpg

Finale

Presented by Sega Logo.jpg
  •  "A Bizarre Creations Game", à l'apparition du logo du studio de développement, est écrit avec des caractères gras. Il n'en est rien sur la version au détail. Cette particularité est visible également au menu titre.

  • L'écran titre n'est pas le même que nous avons l'habitude d'apercevoir. Les copyrights défilant au-dessous de "Press Start" (qui lui n'est pas centré) ont quelques mots qui changent entre les 2 versions.

Metropolis Street Racer prototype E3 Dreamcast Main Title.jpg
MSR Dreamcast Title.jpg
  • Durant l'auto-demo, "Press Start" devrait figurer en bas à droite de l'écran, il n'y a rien sur cette démo.

MSR Dreamcast E3 prototype.jpg
E3 prototype Metropolis Sreet Racer in game.jpg
MSR E3 prototype Dreamcast Sega.jpg
E3 prototype MSR Dreamcast main menu.jpg
Metropolis Street Racer Dreamcast E3 version.jpg
MSR Dreamcast E3 version.jpg
  • Les loading, "Now Loading", sont légèrement différents.

  • Après l'écran titre , le joueur arrive directement sur un nombre de choix de mode de jeu limité dont "Hot Lap", "Multiplayer" et "Time Runed" sans avoir besoin d'enregister un nom de pilote. La voiture est automatiquement sélectionnée par le jeu, il n'est pas possible d'en changer. Cette partie liée à la démo (présentation des modes de jeux, des circuits etc.) est spécifique au prototype.

  • Dès qu'une épreuve est terminée ou abandonnée, plusieurs fenêtres promotionnels vantant le futur du jeu se succèdent avant de revenir à l'écran titre.

Metropolis Street Racer E3 disque prototype Dreamcast (May 9, 2000).jpg

Vous pouvez télécharger la build de Metropolis Street Racer E3 Dreamcast ci-dessous :

Metropolis Street Racer E3 (May 9, 2000)

Le prototype (Oct 10, 2000, certainement une fausse date)

Ce prototype européen de Metropolis Street Racer possède 2 particularités distinctes : le véhicule  peut se conduire au clavier (bizarre) et une option utilisée par les développeurs apparaît en effectuant une astuce sur une manette.

  • Durant une partie, en branchant une manette sur le port B ou C (port D non testé) puis en pressant la gâchette gauche ou droite, un affichage particulier apparaît à l'écran (voir la vidéo). La croix directionnelle permet de naviguer dans une des nombreuses sous-zones du menu, par exemple 1,2,3,4,5 ou 6. Pour modifier les valeurs des sous-zones, il faut utiliser le stick analogique.

Attention, ce menu ne s'ouvre pas toujours. Il faudra essayer à plusieurs reprises. Les émulateurs ne l'affichent pas correctement.

  • En branchant un clavier dans le port B, C ou D, la voiture pourra être pilotée en l'utilisant. Les différentes touches configurées et leurs fonctions :

K = Accélérer

N = Reculer

M = Freiner

Y = Tourner à gauche

X = Tourner à droite

Flèche Gauche ou Droite = Klaxonner

Metropolis Street Racer disc prototype (Oct 10, 2000).jpg

Vous pouvez télécharger cette build de Metropolis Street Racer  Dreamcast ci-dessous :

Metropolis Street Racer  (Oct 10, 2000)

Le White Label  "MSR Opel Challenge" (Jul 25, 2000)

C'est une version particulière de Metropolis Street Racer, une  démo mettant en avant la voiture d'Opel, la Speedster connu également sous le nom de Vauxhall VX 220 au Royaume-Uni. Ce disque était disponible gratuitement chez les détaillants du Royaume-Uni avec les précommandes de Virtua Tennis. Ce White Label fut conçu pour promouvoir l'Opel Speedster. Le joueur conduira ce véhicule devenu emblématique de MSR sur un seul et unique circuit, Asuka au Japon (en mode un ou deux joueurs).

MSR Opel Challenge White Label  (Jul 25, 2000).jpg

Vous pouvez télécharger ce Whitel Label "MSR Opel Challenge"  Dreamcast ci-dessous :

MSR Opel Challenge  (Jul 25, 2000)

Banque d'images (Press Kit) espagnole pour Metropolis Street Racer.

Lors de l'acquisition de ce Press Kit, il était accompagné du White Label de MSR Opel Challenge. L'origine et l'histoire de ce disque restent encore un mystère. On peut y lire, en espagnol, sur le sleeve du disque les inscriptions suivantes :

"MSR présente la conduite la plus réaliste au Hard Rock Cafe P° Castellana n°2 - Madrid le 5 octobre à 20 h 30.

Les voitures les plus désirées, les villes les plus intéressantes mais pourrez-vous être le maître au volant d'une Opel Speester,  oserez-vous ? Entraînez-vous avec cette démo jouable, si vous  êtes le meilleur pilote, vous recevrez un prix fantastique. Ne manquez pas cette opportunité."

MSR press kit disc (spanish).jpg

Vous pouvez télécharger ce MSR Press Kit  Dreamcast ci-dessous :

MSR Press Kit

MSR Dreamcast Car development
Metropolis Street Racer Race development
Spanish MSR Dreamcast press kit.jpg
Metropolis Street Racer Press Kit.jpg