top of page

Ian Harrison alias "British Storm" dans le rôle du Punk contre Maître Sega. Il a enfin été identifié et a accepté une interview !

Les publicités Mega Drive françaises du début des années nonantes ont marqué une génération de joueurs avec son  slogan légendaire devenu culte "Sega c'est plus fort que toi". Elles sont ce qui se faisait de mieux à l'époque, et même encore aujourd'hui, 30 ans après.

En-dehors du monde du jeu vidéo, elles sont souvent mises en avant dans les ouvrages ou émissions traitant du sujet des publicités.

Le team de Sega France, alors dirigée par Luc Bourcier, et épaulé par l'agence publicitaire Lintas, peut être fier du travail accompli et de la création du Punk emblématique martyrisé par Maître Sega.

En entendant le nom de l'entreprise japonaise Sega, qui ne se dit pas intérieurement "Sega c'est plus fort que toi "? Et pourant c'était il y a 3 décénnies.

Barry Myers and Jason Lehel for Sega Commercial.jpg

Compilation de toutes les pubs "Sega c'est plus fort que toi"

L'histoire des publicités Megadrive.

Pour le lancement de la Mega Drive en France, un nouveau plan marketing devait être imaginé. Initialement, les publicités du territoire francophone devaient être les mêmes que celles utilisées par Sega en Angleterre. Sega France a tenu tête aux Anglais et réussi à repousser  leurs tentatives d'imposer leurs campagnes marketing pour la France.

Dans les années 90, Sega rachète les filiales de distributions de Virgin Loisirs qui était jusqu'à présent le distributeur de Sega dans l'hexagone. Virgin devient Sega France et c'est là que tout commence ! !

Doté d'un solide budget marketing, presque illimité, pour promouvoir la marque Sega, Luc Bourcier et son équipe se confronte à un obstacle de taille, aucune agence créative de la place de Paris ne veut concevoir des publicités pour l'industrie vidéoludique, le jeu vidéo étant mal vu.

La première idée, d'une des rares agences qui se montrèrent intéressées, était de présenter un petit garçon de retour de l’école dont le regard transformait ce qui l’entourait en décors de jeu vidéo parce qu’il ne pouvait s’empêcher de penser à ses jeux préférés. Sega France ne voulait plus s'adresser aux enfants, mais aux jeunes adultes. L'idée trop simpliste  ne se différenciait pas de la concurrence, elle fût donc rejetée.

Finalement l'agence Lintas accepte de relever le défi en  enthousiasmant Sega France par le slogan "Sega c'est plus fort que toi". Alexandre Bertrand entouré d'Eric Niesseron et de Philippe Foliard doit réfléchir à un meilleur concept pour viser les jeunes de l'époque, à savoir les loubards et les types cool des cours de récréations. Ensemble, ils imaginent un biker qui a pour but de mettre les joueurs au défi. Ainsi, l’équipe du directeur créatif de Lintas, Alexandre Bertrand, tient sa promesse en livrant un Punk, ainsi que pour les saisons suivantes, plein de créations dont on se souvient encore.

C’est le réalisateur Barry Myers, un vétéran anglais des films publicitaires qui propose d’en faire plutôt un Punk, plus ridicule, plus dérisoire, plus drôle. L'idée du Britannique était de mettre en scène une grosse brute écervelée à qui il ne viendrait à l'esprit de personne de lui chercher des ennuis. Les muscles ne font pas tout puisqu'il ne parviendra jamais à battre Maître Sega et se fera ridiculiser par ce dernier.

L'idée finale étant trouvée, les scripts écrits, le réalisateur choisi, le tournage peut commençer.

Sega c'est plus fort que toi.jpg
Le punk publicités Sega Megadrive (Sega c'est plus fort que toi).jpg

Photo du tournage : C'est moi le plus fort !

Punk of Sega whit Ian Harrison.jpg

Photo du tournage : Ou pas !

Punk Sega pub behind the scene.jpg

Photo du tournage : Humm, la météo a annonçé une tempête tropicale !

Ian Harrison playing the Punk for Sega Ad Campaign.jpg

Le lieu de tournage

Union Station Los Angeles reproduction Sega Commercial 1991.jpg

Photo du tournage : Le Los Angeles de Mad Max !

Union Station Sega Megadrive French Ad Campaign.jpg

Photo du tournage : On sourit à la caméra !

Sega Megadrive Ad campaign.jpg
Mickey Mouse Pub Sega Megadrive 1991.jpg

Le tournage se déroule, dès le 5 juin 1991, durant 5 jours sans oublier 2 jours de réglage de l'éclairage.

Un hall du nom de "H. Stage" est louée à "Shepperton Film Studios" maintenant connu sous le nom de "Pinewood Studio". Le shooting a lieu au Royaume-Uni.

Pour les besoins du tournage, la gare de Los Angeles, Union Station, est reproduite à l'identique.

Jason Lehel, le directeur de la photographie, s'en souvient vaguement :

«Il s'agissait d'un décor complet, pas d'un lieu réel. J'ai utilisé le film Blade Runner comme référence pour l'ambiance, c'était mon idée de changer l'éclairage une fois que l'acteur commençait à jouer à un jeu.»

Quatre publicités seront tournées : Sonic, Strider/Super Monaco GP, Moonwalker et Shinobi. De nombreux amoureux de Sega ont émis l'hypothèse qu'il y avait une cinquième. Elle fut semble-t-il abandonnée durant le tournage ou au montage. Les raisons sont toujours inconnues.

«Le scénario a été ajusté pendant le tournage et au montage, mais je ne peux pas vous dire comment et quand.»

En étudiant en détail le spot publicitaire  de "Sonic", des scènes font penser à "Mickey Mouse Castle of Illusion" (la pomme, le gant de boxe et le jet d'eau), des éléments que l'on retrouve dans le jeu et dans les rushes de gameplay des pellicules. Sur les claps de certaines prises utilisées pour "Sonic", il est mentionné "Mickey".

Pub Mickey Mouse inédite

Finalement, l'acteur jouant le punk, qui était t'il ?

L'acteur incarnant le Punk :

Ian Harrison, aujourd'hui âgé de 53 ans, est l'acteur se cachant sous les traits du plus célèbre Punk français. C'est un ancien bodybuilder et lutteur professionnel anglais connu notamment sous le nom de "British Storm".

«Je ne savais vraiment pas que quelqu'un se souvenait de ces publicités ou que le personnage avait un grand nombre d'adeptes jusqu'à ce que vous me le disiez il y a quelques jours. Je trouve cela étonnant et c'est une véritable révélation. On m'a dit que les publicités pouvaient être vendues en Amérique et dans d'autres pays, mais je ne les ai jamais vues. Honnêtement, je n'avais aucune idée de la popularité qu'elles avaient acquise.»

Immigrés en Floride avec sa femme depuis 28 ans, ils ont donné naissance à 2 enfants. Ils sont également les heureux grands-parents de 4 petits-enfants.

«Ils adorent entendre les récits de mes nombreuses aventures dont les publicités pour Sega qui ne sont pas des moindres.»

Né à Leeds en Angleterre, Ian a été élevé dans l'esprit des arts martiaux. Son père était un ancient judoka de haut niveau excellant au Royaume-Uni. À l'âge de 15 ans, éduqué dans une famille de sportifs, il trouve sa voie et se tourne vers le Bodybuilding. Tout juste adolescent, il gagne de prestigieuse compétitions comme la NABBA Junior Mr Britain et le NABBA Junior Mr Universe en 1988.

Engrangeant de l'expérience, du haut de ses 20 ans, il participe à diverses compétitions dans la division ouverte des poids lourds et remporte le championnat britanniques EFBB des poids lourds en 1989. Cette dernière consécration lui permet d'obtenir le statut professionnel.

</