Les grand évènements de Sega avant le lancement de la Dreamcast avec une release d'environ 2000 photos d'époque.

Le Tokyo Game Show et l'E3 sont des évènements annuels à ne pas manquer. L'industrie vidéoludique est en pleine ébullition. Les grandes annonces des éditeurs et des constructeurs ont souvent lieu durant ces events. C'était les messes du jeu vidéo. Aujourd'huit, à l'heure d'internet, ces salons ont perdu de leur splendeur.  À l'époque, c'était là qu'il fallait être pour un journaliste.

SEGA, en 1998, organisa 2 events majeurs afin de présenter sa future console alors connu sous le nom de code Katana. L'annonce d'une nouvelle console est toujours un moment magique pour le constructeur qui fait les choses en grand et pour les fans qui bavent devant le potentiel de la machine qu'ils auront prochainement sous le sapin de Noel.

Le 1er mai 1998, Shoichiro Irimajiri, dévoila au monde entier la Dreamcast devant un parterre de 1500 personnes durant la New Challenge Conference. En septembre de la même année, Sega tenait un stand incroyable pour le Tokyo Game Show d'automne.

Tokyo Game Show 1998 Autumn
Tokyo Game Show Dreamcast outside

La New Conference Challenge

1 mai 1998, 4 heures de l’aprem. Devant le New Otani, un hôtel luxueux de Tokyo, la foule de journalistes se pressent. Dans les rangs, la pression monte. Dans quelques minutes, SEGA va dévoiler sa future console et ses ambitions pour l’avenir. Quoi de mieux que ce lieu symbolique pour organiser un tel évènement ?

Le New Otani a été construit en 1964 afin de coïncider avec les Jeux Olympiques de cette même année et son cadre prestigieux reflète parfaitement les désirs de SEGA pour les années à venir. Le vent du changement souffle dans les couloirs de l’imposant building de la société. Située dans l’arrondissement d’Ôta, et plus précisément dans le quartier d’Haneda, la maison-mère de SEGA n’est qu’à quelques encablures de l’aéroport d’Haneda. C’est aussi dans cet arrondissement que l’on trouve les sociétés Namco ou le géant Canon.

Ce jour-là, le Président de SEGA, Shoichiro Irimajiri s’apprête à vivre un moment inoubliable. A cette assemblée exceptionnelle, plus de 1 500 personnes, éditeurs et acteurs du projet “Katana”, sont présentes. Les plus importantes (CEO de NEC, Yamaha et Hitachi) sont appelées à monter sur l’estrade aux côtés du Président de SEGA. L’ouverture, l’ouverture tant souhaitée est là et révélée à la presse. Ce jour-là, un discours de Bill Gates (pour le partenariat avec Microsoft et son Windows CE) et plusieurs démos s’affichent, une à une, sur l’écran géant installé dans la grande salle de conférence.

La première, créée par Tetsuya Mizuguchi (SEGA Rally, REZ, Child of Eden, etc.), est une démo technique révélant les capacités visuelles de la console. On peut y voir la tête modélisée de Shoichiro Irimajiri s’extirper d’un écran, avant de tourner sur lui-même et de parler à l’assemblée avec une synchronisation labiale et un réalisme saisissants (pour l’époque). Par cette démo, SEGA montre les capacités de la console en matière de déformation de textures, d’effets visuels, de transparence, de zooms, de rotations… une vraie claque qui a demandé un gros travail à la petite équipe chargée de sa conception. D’ailleurs, beaucoup se sont amusés du petit clin d’œil fait à l’écran titre d’un certain Super Mario 64.

Ensuite, les journalistes ont pu découvrir la démo Babylon (ou Tour de Babel, Babel’s Tower en anglais). Concoctée par le grand Yu Suzuki (avec une musique, semble t-il, de Kenji Eno). Le tout tourne alors à 60 images par seconde, avec une résolution de 640 X 480, une belle démo technique pour l’époque. Voici ce que l’homme a pu déclarer à propos de cette démo technique.

Article et lien de téléchargement de la démo technique Tower of Babel ci-dessous :

Tower of Babel Dreamcast Tech Demo version 2 et 3 Release

New Conference Challenge VIP
New Conference Challenge Dreamcast Shoichiro Irimajiri
New Conference Challenge Dreamcast VIP

La console est alors attendue pour le 20 novembre 98 au prix de 28.800 yens (grosso modo 205 euros). On parle aussi d’une sortie US en avril 99 et d’une sortie européenne pour septembre 99. Il y aura juste un peu de retard par rapport aux premières intentions. En revanche, si les démonstrations de jeux sont absentes, quelques révélations sont présentes… 

Finalement, on se rend compte que les années ont beau passer, rien ne change. Les promesses sont toujours trop ambitieuses. Il n’empêche que SEGA est une société technophile et le VMU (ou VMS) est là pour le prouver. Le Visual Memory Unit ou System est une carte mémoire embarquant un petit écran et deux boutons. 

Le 11 juillet 1998, SEGA a sorti le VMU Atsumete Godzilla afin de correspondre à la sortie du nouveau film Godzilla. C’est ainsi devenu le premier accessoire de l’histoire à sortir avant la console.

Lors du Tokyo Game Show, SEGA a annoncé la signature d’environ 350 éditeurs tiers, tandis que Capcom a révélé l’incroyable Resident Evil : Code Veronica. Dans Consoles + de novembre 98, on apprend même que Yoshiki Okamoto de Capcom a débridé tout le monde en lançant à ses collègues de Square : « Je vous le dis : la Dreamcast, c’est cool ! J’invite mes amis de Square à venir développer à nos côtés ! »

TGS Autumn 1998
Console Dreamcast Prototype
Iri San Tech Demo Dreamcast
Dreamcast Tech Demo Iri-San
New Conference Challenge Sega Dreamcast Show
New Conference Challenge Dreamcast Show
Dreamcast exhibition TGS 1998
exhibition VMU Godzilla Dreamcast TGS 1998

Si ça ne sera pas le cas, le journaliste insiste sur le côté ahurissant de la soirée qui suivait la conférence, avec une foule de développeurs félicitant SEGA. Même les pontes de Sony étaient dégoûtées. Et pour cause, Namco est monté sur l’estrade et une poignée de main entre le patron de SEGA et celui de Namco a fait le tour de la presse. Les deux rivaux de l’arcade, main dans la main, c’était du jamais-vu !

Capcom TGS 1998 stage
Namco Stage TGS 98
Tokyo Game Show Square Stage

A noter que SEGA présentait la Dreamcast à la presse européenne le 6 septembre 1998 lors de l’ECTS de Londres. L’attente devenait alors difficile à gérer.

Les évènements Européens (ECTS et lancement de la Dreamcast)

Le "European Computer Trade Show" (ECTS) était un salon de jeux vidéo réservé aux professionnels de l'industrie et aux journalistes ayant lieu à Londre chaque année de 1989 à 2004.

Certaines années, il concurrença  l'E3 avant de disparaître au détriment de la "Game Convention" de Leipzig puis de la "Gamescom" de Cologne.

Sega était absent de l'ECTS en 1999. A une date si proche du lancement en Europe de la Dreamcast, cela paraissait surprenant. Sega avait préféré privilégier les opérations dans chaques pays. Les mauvaises langues pensaient tout de suite aux sommes astronomiques conscacrées au sponsoring des équipes de foot d'Arsenal et de Saint-Etienne. Sega s'était quand même rattrapé en organisant une soirée. Le big boss de Sega, Shoichiro Irimajiri et des acteurs d'Austin Powers 2 s'étaient déplacés pour l'occasion.

Dreamcast Event Austin Powers Actors
Dreamcast European Launch
Dreamcast European Event

Lancement de la Dreamcast au Royaume-Uni (à confirmer). Les photos proviennent de "https://www.facebook.com/Dreamcast-UKEU-185918598097655" Ce genre de photo étant rare, j'ai voulu  les archiver égalment sur mon site. On retrouve les boxeurs Lennox Lewis et Chris Eubank. L'acteur de petite taille Verne Troyer était présent lors de cette soirée. Les photos des rayons de magasin doivent venir d'un Virgin Megastore.

European Sega Dreamcast Launch
Dreamcast Arsenal sponsoring
Lancement Francais de la Dreamcast

Pour accueillir la sortie de la Dreamcast en France, le Virgin Megastore de Paris aux Champs-Elysées avait fermé ses portes à une heure du matin au lieu de minuit, afin de vendre des consoles dès les premières minutes de ce jour bénit du 13 octobre 1999. Pour cet évènement, la star du X Rocco Siffredi s'était déplacée en personne dédicaçant les consoles et autres objets qu'on lui présentait. Ce fut l'occasion d'une grande fête, avec la présence des boss de Sega France. Enfin, pour clouer le spectacle, le magasin avait décoré sa devanture avec une affiche géante aux couleurs de Sega.

En 2000,  le salon "ECTC" se déroulait à l'Olympia de Londres. SEGA y était présent. L'entreprise japonaise avait organisé en dehors du salon, le 3 septembre dès 18 h 45, une attraction (Dreamcast Première) au cinéma Empire à Leicester Square à Londres. Avant d'assister aux avant-premières des jeux à venir sur Dreamcast, dans les couloirs menant à la salle de projection, s'exhibaient des affiches de cinéma détournées pour l'occasion : "Mad Max", "Les Sept mercenaires", "West Side Story", "60 secondes chrono", et "Le Jeu de la mort" !

Il y avait des représentants de Sega of Europe, quelques personnes du Japon notamment le rédacteur en chef de Famitsu et certains  hauts dirigeants de Sega, durant l'évènement, mélangés avec des joueurs ordinaires pour une nuit d'anthologie à faire la fête.

Une vidéo  d'une heure présentait les titres à venir et le futur mode online. Il y avait une incroyable bande-annonce de Shenmue. D'autres jeux comme Samba De Amigo, Power Stone 2, Tokyo Highway Challenge 2, Black & White, étaient également présentés sans oublier F355 Challenge, Jet Set Radio, Space Channel 5, Xtreme Sports, Sega GT, Alone in the Dark, Half Life, Speed ​​Devils Online, Headhunter et Quake III.

Les personnages emblématiques de la firme déambulaient dans la foule. On pouvait apercevoir Sonic, les boxeurs de Ready Rumble, les morts-vivants de House of the dead où encore une Ulala sexy accueillant les joueurs à la porte d'entrée.

Tout le monde pouvait s'essayer à Sega GT, Shenmue et Virtua Tennis dans le hall du théâtre. Les trucs vraiment cool, comme Quake 3 Arena, Toy Racer et Dream Dorobo (Planet Ring) se trouvaient dans la zone VIP  tout comme l'alcool et le dossier de presse contenant une démo jouable de MSR.

Ignorant le disque de presse absolument incroyable que l'on pouvait obtenir, le Première Disque, SEGA avait brillé de son aura cette soirée!!!

Disc Première Dreamcast bundle.jpg

Vous pouvez le télécharger ci-dessous :

Sega Dreamcast Première Press Kit avec  archive.org

ECTS 2000 Dreamcast Event
Première Disc Dreamcast Flyers_20220317_0001.jpg
Outside the Dreamcast Première London

Témoignage d'une personne étant à l'ECTS 2000

Sonic Disc Première Dreamcast Event
Ulala Cosplay Dreamcast ECTS 2000
Tokyo Game Show 1998 Dreamcast Stage

Pour garder l'émotion suscitée par ce témoignage, il n'a pas été traduit .

 

"I was at the event. A story of pure luck and a misunderstanding.

 

I was at the sega booth at ects and was on the final boss of space channel 5 (I had an import of it) the rep was impressed, not thinking I had played it. He asked me not to complete it and said I should come to an event at a cinema at Leicester Square, i said will there be queues and he said to mention he had invited me if there was any issue.

 

I got there and the the queue was massive, so saw a host near a door to the side and mentioned the rep had invited me. Well it turns out that was the vip entrance and my friend and I ended up in the exclusive part of the event.

 

We got the press kit, there we dreamcast premiere disks everywhere and swirl branded pop corn.

 

We played a load of betas of the last games to be released. I was picked to play planet ring as the dreamcasts first UK online player (I was awful at it ) I hope there's no footage of it out there.

 

We then went to the balcony to watch the showcase of all the games due to be released. I was hyped for Black & White and half life.

 

Afterwards we got talking to some of the sega guys and they invited us to the arcade next door (or above, I think it was sega world at the time) and played arcades until it was time to get our train.

 

One of my most favourite gamer days ever. I wish I'd filled my bag with the disks"

Le Tokyo Game Show d'automne de 1998

Même si le stand Dreamcast était imposant, les véritables enjeux autour de cette nouvelle machine se sont révélé lors de la Sega Conférence 2, gigantesque assemblée réunissant les journalistes du monde entier qui s'était déroulée 2 jours plus tôt. Événement surprise, révélation, s'étaient enchainés pour satisfaire les plus curieux.

Sega Dreamcast Stage Tgs 1998

La Dreamcast voulait faire mal et au premier coup d'oeil, elle avait réussi. Si le savoir-faire de Sega en matière d'Arcade bénéficiait à des titres comme Sega Rallye 2, Sonic Aventure, Blue Stinger etc., que la réalisation était soignée, c'était du réchauffé. Il n'y avait pas encore d'innovation de gameplay et de principe de jeu.

Après tout,  ce n'était que le début de la console. On ne peut pas se montrer trop exigeant au début de la vie d'une nouvelle machine. Connaissant son histoire, elle innova plus que toutes autres consoles avec des jeux emblématiques comme Shenmue, Jet Set Radio et Phantasy Star Online.

Outre les classiques volants et joysticks, Sega dévoila un large éventail de périphérique afin de donner à la Dreamcast les possibilités d'un véritable ordinateur, accès à internet via un modem spécial ou la création d'un web TV. En se promenant sur le stand de la firme japonaise, il était possible d'admirer sous une vitrine, comme dans un musée, différents accessoires ainsi que quelques étranges prototypes de consoles et de manettes.

Dreamcast console prototype tokyo game show 1998
Dreamcast Pad prototype TGS 1998

Liste des jeux en présentations :

Blue Stinger logo
Blue Stinger artwork
Blue Stinger Dreamcast
Blue Stinger Sega

Blue Stinger

Blue Stinger est un jeu vidéo de type survival horror, créé par Climax CEO au Japon et édité par Activision en Amérique du Nord et en Europe.

Blue Stinger sur Dreamcast place le joueur dans la peau d'Eliot Ballade, sauveteur en mer. Vous explorerez Dinosaur Island, île sur laquelle s'est écrasé un objet venu de l'espace et qui, peu de temps après, s'est vue entourée d'une mystérieuse bulle protectrice.

Climax Landers (Time Stalker)

Climax Landers Dreamcast logo

Time Stalkers, également connu sous le nom Climax Landers  au Japon, est un jeu vidéo de rôle sorti en 1999 sur Dreamcast.

Time Stalkers sur Dreamcast est un jeu de rôle vous entraînant dans un monde mystérieux, fait de terres étranges et de labyrinthes tortueux. Incarnez Sword et découvrez les origines de votre monde. La quête amène le héros à se servir d'armes et de sorts magiques dans des combats en tour par tour, chaque succès permettant d'acquérir de l'expérience et par la même occasion, de devenir plus puissant.

Climax Landers Dc Artwork
Time Satlkers Dreamcast tgs
Time Stalkers Dreamcast tgs 98

Prototype à télécharger ici : Time Stalkers Dreamcast prototype release

Cool Boarders Dreamcast logo
Cool Boarders Dreamcast Tokyo Game Show 98
Snow Surfer Dreamcast tgs

Cool Boarders (Snow Surfer)

Snow Surfers est un jeu de snowboard développé par UEP Systems, les créateurs de la série Cool Boarders. Il est sorti en 1999 pour Dreamcast.

Tentez une session dans Snow Surfers sur Dreamcast, où le style compte autant que la vitesse. Sauts incroyables et figures défiant la gravité sont désormais à votre portée dans ce titre qui s'inscrit dans la veine de Cool Boarders.