SEGA France et son service après vente (SAV)

Cet article sera long. Je vais vous parler de l'histoire du SAV de SEGA France, de certaines analyses sur la perception de la marque et de la satisfactions client et divulguer quelques statistique de pannes. La dernière partie vous montrera la procédure (quasi-complète) à suivre pour détecter les pannes qui pouvaient survenir sur une Dreamcast.

Pour les personnes intéressées par la lecture des documents en ma possession, je peux les mettre à disposition à mon domicile.

Classeur SEGA France SAV.jpg

L'histoire du SAV à travers les âges :

J'ai essayé de retracer l'histoire du SAV de SEGA France en reconstituant sa chronologie. Attention, des erreurs se sont certainement produites dans ma compréhension et le décodage des documents en ma possession. Il manque inévitablement des étapes pour certaines années.

Le 25 septembre 1991, un contrat entre "SEGA France" et la société "ALTECT SARL" fut signé pour le service après vente.  Le logo de "VIRGIN LOISIRS", ancien distributeur de Sega figure sur le contrat.

 

Cette société devait procéder à la réparation des produits  SEGA pendant la durée de garantie, qui variait comme suit :


-Console : 1 an après la date d'achat.
-Périphériques : 3 mois après la date d'achat.
-Logiciels : 3 mois après la date d'achat .


Après réception d'une marchandise, Altec devait effectuer la réparation et expédier le produit en bon état dans un délai de 4 jours, afin d'être expédié au revendeur au maximum 5 jours après réception. L'adresse de la société était :

Société ALTEC
29 Avenue de Tunis
94100 Saint-Maur-Des-Fosses

Elle n'était malheureusement pas en mesure de gérer cette charge de travail puisque des retards de 21 jours pour la réparation des consoles furent constatés, soit l'équivalent de 3000 consoles en souffrance. Pour rattraper le retard, SEGA dut procéder à une mission d'urgence d'un mois en engageant des intérimaires.

Leur collaboration n'a pas duré longtemps, Altec ne pouvant répondre aux exigences de SEGA France.

SEGA Virgin logo SAV.jpg
Rattrapage SAV Altec par SEGA.jpg

Evolution de l'entreprise (Altec) :

1990                                                                                    1991                                                     1992
dépôt de 100 m2                                                              dépôt de 250 m2                              dépôt de 500 m2
4 ouvriers                                                                          12 ouvriers                                         27 ouvriers
1 PC                                                                                     2 PC                                                    6 PC
                                                                                            80 interventions jours                    400 inverventions jours

Implantation SEGA France SAV.jpg

La sitiuation se détériorant, 5 autres entreprise travaillèrent alors en sous-traitance pour SEGA France. Les voici :

1)En date du 15 avril 1992 "SAVEMI"

 

SAVEMI

42 Rue Brouardel

31000 Toulouse

Elle s'occupait également du SAV de "CANON" et "TEXAS-INSTRUMENTS"

2)En date du 15 avril 1992 "SIDEM"

Rei récépissé résiliation contrat SEGA F

SIDEM
130-134 rue Saint Léonard
49000 Angers


 

3)En date du 17 avril 1992 "REIS"

REIS
7 rue des Aulnes
69542 Champagne au Mont d'Or Cedex

4)En date du 10 septembre 1992  "I2M"

I2M
ZA 46 rue de Rethuy
62138 Violaines

IM2 récépissé résiliation contrat SEGA F
Cahier des charges SERLI SEGA SAV.jpg

Cette entreprise assurait à l'époque la maintenance "AMSTRAD"