Les 4 d'Or , une céromonie oubliée ? Aux États-Unis les Interactive Achievement Awards !!!

Avant de commencer, je tiens à remercier Stéphane Lavoisard, l'organisateur de la cérémonie , pour les scans de magazines et les informations qu'il a partagées avec moi.

Fouillez vos vieilles VHS enregistrées, peut-être avez-vous la diffusion de la cérémonie des 4 d'Or par 13 ème rue datant du 22 mars 2000 !!!

Scan des articles sur les 4 d'Or par Gen 4 ( 4 éditions)

Nous oublions bien souvent que les journalistes - à qui nous devons tant - joué un rôle important dans notre passion commune.

Ils nous transmettaient  leurs émotions, leurs ressentis sur les jeux testés.

De par leurs articles,  ils nous faisaient rêver . Ils nous donnaient l'envie, où non, de nous essayer à tel ou tel titre.

Nous attendions chaque mois le nouveau numéro de nos magazines de prédilection afin de nous tenir informé des dernières nouveautés. A cette époque, c'était le seul moyen de suivre l'actualité du jeux vidéo, une époque révolue : l'âge d'or du jeux vidéo.

Avec la démocratisation d'Internet dans les années 2000 , le charme de la presse écrite se perd.

Certains événnements organisé par des magazines, comme les 4 d'Or de Gen 4,  récompensaient par catégorie les meilleurs jeux de l'année. Le gratin de l'industrie (2000 invités) était présent. Les 4 d'Or  reprenaient la relève des Tilt d'Or .

 

"Les 4 d'Or sont nés en 1990 de l'envie de faire une remise de prix annuelle des meilleurs jeux vidéo. Tilt à l'époque faisait les Tilt d'Or, en parodiant les 7 d'Or de Tele 7 Jours, nous avons donc lancé les 4 d'Or.

Après une première remise de prix en 1990 à la Locomotive, la Fnac se joint à nous comme sponsor les années suivantes, avec des soirées au Grand Rex en 1991, au Théâtre de l’Empire en 1992 puis à Disneyland Paris en 1993. La soirée devient une référence de milieu, les stars anglaises et américaines faisant le déplacement systématiquement.

Après le retrait de la Fnac en 1994, les prix sont décernés dans le magazine sans donner lieu à une soirée. En 1999, les soirées marquent leur retour avec une remise de prix à l’Institut du Monde Arabe, puis en 2000 avec 13e Rue comme sponsor (qui diffuse aussi la soirée) dans les studios de la Plaine St-Denis. À chaque fois, les trophées étaient conçus par un artiste différent.

Les japonais ne se déplaçant pas, les prix étaient remis au constructeur. "

D'autres magazines comme Joypad et Joystick remettaient des trophées sans procéder à des cérémonies .

Joypad récompensait les éditeurs avec un cadre unique lorsque le jeux avait une bonne note + sélection .

 

4 d'Or Soulcalibur

4 d'Or Soulcalibur

Gen 4 magazine event reward "Soul Calibur" Dreamcast

Joypad cadre Samba De Amigo Dreamcast

Joypad cadre cadeau aux édieur "Samba De Amigo" Dreamcast

Joypad cadre Phantasy Star Online Dreamcast

Joypad cadre cadeau aux édieur "Phantasy Star Online" Dreamcast

Joypad cadre Jet Set Radio Dreamcast

Joypad cadre cadeau aux édieurs "Jet Set Radio" Dreamcast

Joypad cadre HeadHunter Dreamcast

Joypad cadre cadeau aux édieurs "Headhunter" Dreamcast

Joypad dos d'un cadre

20201019_184507.jpg

Les  États-Unis possède, depuis 1998, un organisme (Academy of Interactive Arts and Sciences), qui décerne des prix aux jeux vidéo par le biais de la cérémonie des Interactive Achievement Awards .

Le 11 mai 2000, la troisième édition s'est déroulé à Los Angeles à l'hôtel "Regal Biltmore", le premier soir de l'E3.

Chaque année, elle décerne un prix au développeur ayant révolutionné l'industrie. Ainsi, Yu Suzuki est par exemple entré dans leur Hall of Fame en 2003 .

Deux jeux dreamcast ont reçu un prix lors de l'édition 2000. Avec du recul , 20 après, c'est clairement mérité .

Vous pouvez le télécharger un document ci-dessous :

2000 Interactive Achievement Awards document

Scan du document de "2000 Interactive Achievement Awards"

photos des prix qu'on m'avait envoyé par mail

Interactive Achievement Awards